Informations CSS du Val-des-Cerfs : Coronavirus (COVID-19)

Foire aux questions
Formulaire d’engagement du parent pour le retour de son enfant à l’école

 

La sécurité routière aux abords des écoles, parlons-en!

La sécurité routière aux abords des écoles, parlons-en!
Sur la photo, de gauche à droite : Amélie Vincelette, agente à la prévention et aux relations communautaires, Service de police de la Ville de Bromont; Jacques Roy, responsable du poste Haute-Yamaska; Marie-Lise Gagné, agente à la prévention et aux relations communautaires, Service de police de la Ville de Granby; Steeve Côté, coordonnateur local en police communautaire, Sûreté du Québec; Anick Hétu, directrice des affaires corporatives et responsable du transport scolaire, Centre de services scolaire du Val-des-Cerfs; ainsi que Frédéric Boulet, sergent, Service de police de la Ville de Granby

En vue de la rentrée scolaire du 31 août prochain, le Centre de services scolaire du Val-des-Cerfs, les services de police municipaux de Granby et de Bromont ainsi que la Sûreté du Québec se sont réunis pour sensibiliser les automobilistes à la sécurité routière aux alentours des établissements scolaires. De nombreuses actions policières seront déployées dans les prochains jours afin d’assurer le respect des lois et règlements de la route, près des écoles. Les services de police de tout le territoire surveilleront notamment : la vitesse, les traverses de piétons, les panneaux amovibles des autobus scolaires, le port de la ceinture de sécurité et l’utilisation du téléphone cellulaire. Toutes et tous ont le même objectif, soit celui de la sécurité des élèves et des usagers de la route.

« Depuis plusieurs années, le Centre de services scolaire du Val-des-Cerfs coconstruit une relation de confiance avec l’ensemble des services de police du territoire », mentionne Anick Hétu, directrice des affaires corporatives et responsable du transport scolaire. Elle poursuit en expliquant que le centre administratif a : « […] entre autres travaillé sur des campagnes de sensibilisation auprès des élèves sur des sujets précis, telle la cyberintimidation. Nous avons également développé des programmes pour renforcer la sécurité dans nos établissements comme le Plan de réponse pour des établissements sécuritaires ».